Selon le modèle vulnérabilité-stress, les conduites suicidaires sont la résultantes d’une vulnérabilité suicidaire (aussi appelée diathèse) sur laquelle vient agir un élément déclencheur (stress externe d’origine environnementale et/ou stress interne d’origine psychiatrique). La vulnérabilité suicidaire persistante s’exprime lors de l’exposition au stress. 

Deux façons de concevoir la vulnérabilité au suicide

Deux approches sont proposées à partir de ce modèle: l'approche dichotomique et l'approche continue.

Approche dichotomique 

La vulnérabilité au suicide (diathèse) peut être présente ou ne pas être présente chez un individu. Si elle est présente, un stress déclenchera des conduites suicidaires. Si elle n'est pas présente chez une personne, alors même un grand stress ne déclenchera pas de comportements suicidaires. 

Approche continue

Dans cette approche, la vulnérabilité peut changer avec le temps. Ainsi, le stress nécessaire pour activer les facteurs de vulnérabilité et développer des conduites suicidaires diminue ou augmente aussi. Par exemple, van Heeringen (2012 : 117) soutient que les facteurs de vulnérabilité sont exacerbés lors du processus suicidaire (une tentative de suicide). 

Concepts associés au modèle

Interventions associées au modèle vulnérabilité-stress

Un patient identifié comme ayant une vulnérabilité suicidaire doit être considéré comme étant à haut risque de suicide. La prise en charge doit être intensive et centrée sur la prévention du suicide. Il faut clairement identifier ce qui affecte le sujet (stress), les facteurs qui le rendent vulnérable au suicide (diathèse) et ce qui l’aide (protection).

Populations ciblées

Toutes.

Références

Courtet, P. (2010). Comment modéliser le processus suicidaire? Dans P. Courtet (Ed.), Suicides et tentatives de suicide (pp. 76-81). Paris, France: Médecine-Sciences Flammarion Éditions Lavoisier.

Gunn, J. F., III, & Lester, D. (2014). Stress-diathesis theories of suicidal behavior. In J. F. Gunn III & D. Lester (Eds.), Theories of suicide: Past, present and future  (chap. 6, pp. 72-86). Springfield, IL: Charles C. Thomas.

Van Heeringen, K. (2012) Stress-diathesis model of suicidal behavior, in Y. Dwivedi (Ed.), The neurobiological basis of suicide (pp. 113-123), Boca Raton, FL : CRC Press.

 

Pour citer

CRISE (2020, 28 janvier). "Modèle vulnérabilité-stress (diathèse-stress)". Prévention du suicide: synthèses de connaissanceshttps://comprendrelesuicide.uqam.ca/fr/modele/modele-vulnerabilite-stress-diathese-stress