L’Organisation des Nations Unies (ONU) et de nombreuses études recommandent qu’une formation de sentinelles soit incluse dans les stratégies globales de prévention du suicide. Ce type de formation enseigne à certains groupes de personnes à repérer des individus à risque de suicide et à les référer à des ressources appropriées.

Les sentinelles sont des personnes qui ont des contacts primaires avec des personnes à risque de suicide dans des situations de vie habituelles. Elles font du repérage en identifiant la présence de facteurs de risque et des signes précurseurs.

Les programmes de sentinelles en prévention du suicide se basent sur un constat : les personnes à risque élevé de suicide et notamment les jeunes recherchent peu d’aide en lien avec leurs problèmes. Ce type de programme est fondé sur l’idée que pouvoir repérer ces personnes à risque dans leurs milieux de vie peut augmenter leur accès à de l’aide appropriée dans les moments de besoin.

L’objectif de la formation de sentinelles est de développer les connaissances, des attitudes favorables et des compétences pour identifier les personnes à risque, estimer leur niveau de risque et intervenir de manière appropriée. Il existe plusieurs formations de sentinelles. Au Québec, la formation officielle « Agir en sentinelle pour la prévention du suicide » est donnée par l’Association québécoise de prévention du suicide . À l’échelle nord-américaine, plusieurs types de formations sont dispensées, par exemple celle de LivingWorks, le Question Persuade and Respond (QPR) et le Yellow Ribbon International for Suicide Prevention.

 

Pour citer

CRISE (2020, 24 mars). "Sentinelles". Prévention du suicide: synthèses de connaissances. https://comprendrelesuicide.uqam.ca/fr/definition/sentinelles