Cette section explore les interventions psychosociales visant à atténuer des facteurs de risque spécifiques du suicide dans le but de le prévenir.

La prévention des comportements suicidaires peut se jouer à plusieurs niveaux. On peut parler de prévention universelle (touchant toute la population), de prévention sélective (visant des personnes présentant des facteurs de risque du suicide) et de prévention indiquée (visant des personnes ayant déjà des comportements suicidaires). On peut également parler de prévention primaire (visant à réduire l’apparition de nouveaux cas dans la population), secondaire (visant à limiter l’évolution des symptômes) ou tertiaire (réduire les conséquences, la récidive ou la rechute).

Cette section synthétise les recherches visant à développer et évaluer des interventions psychosociales visant des facteurs de risque spécifiques du suicide, c’est-à-dire les activités de prévention sélective ou secondaire. Pour des informations sur la prévention universelle et primaire et sur la prévention indiquée ou tertiaire, consultez la section Repérez les personnes à risque ou évaluer le risque suicidaire.

Pour citer

CRISE. (2019, 29 juillet). "Prévenir les comportements suicidaires". Prévention du suicide: synthèses de connaissances. https://comprendrelesuicide.uqam.ca/fr/champ-dinteret/prevenir-les-comportements-suicidaires

Groupes

Groupes et enjeux associés

Plusieurs programmes et stratégies de prévention du suicide visent spécifiquement les jeunes. Cette section présente les différents types de programmes disponibles et leur efficacité pour prévenir le suicide ou les comportements suicidaires des adolescents.

Par exemple, il existe plusieurs types de programmes scolaires pour prévenir le suicide des adolescents. Certains programmes ont une portée universelle et cherchent à agir sur le suicide de manière indirecte, en atténuant certains facteurs de risque associés au suicide chez les jeunes, comme la consommation de substances, le stress ou les difficultés d’adaptation au stress. D’autres programmes comme les sentinelles en milieu scolaire ont une portée plus spécifique et visent plutôt à repérer les jeunes en détresse et les prendre en charge. Ces derniers programmes sont abordés plus en profondeur dans la section Repérer les adolescents à risque ou évaluer leur risque suicidaire.

Des programmes en milieu hospitalier sont aussi proposés, dans le cas d'adolescents vus à l'urgence pour tentative de suicide. Ces programmes interviennent avec des adolescents ayant déjà des conduites suicidaires et ont généralement pour objectif de favoriser un suivi pour éviter la répétition des gestes.

Parmi les autres interventions étudiées, notons les interventions psychosociales, des programmes de prévention utilisant les TIC, la restriction de l'accès aux moyens pour se suicide et certains programmes dans les communautés.

Cette section explore les différents aspects de la prévention des comportements suicidaires en utilisant les TIC et de leur efficacité en regard de la science.

Que disent les études sur la prévention des comportements suicidaires par les TIC ? Les sites internet sont-ils efficaces pour réduire les idéations ou les comportements suicidaires ? Comment les réseaux sociaux peuvent-ils être utilisés pour prévenir le suicide et réduire les facteurs de risque ?

Prévenir les comportements suicidaires chez les Premières Nations, Inuits et Métis.