La communication en lien avec le suicide et sa prévention dans les médias et à travers les créations artistiques présente des défis importants, particulièrement en lien avec les phénomènes de contagion suicidaire bien documentés. 

Il s’agit également d’un enjeu majeur de santé publique, puisque des stratégies de communication publique se déploient régulièrement et largement pour sensibiliser le grand public au suicide et pour informer ou impliquer la population dans sa prévention (Torok et al., 2017). 

Les communications sur le suicide englobent donc celles faites par des professionnels des médias et des décideurs publics, mais aussi celles d’individus de tous horizons (médias, médias sociaux, créateurs, leaders de communautés, etc.). 

Plusieurs écrits scientifiques ont examiné les impacts positifs et négatifs de la communication à propos du suicide et ont permis d’identifier des modes de communication ayant un impact préventif pertinent et ceux à éviter. 

Cette section décrit certains des effets négatifs et positifs de la communication sur le suicide. Elle présente également des recommandations basées sur les meilleures connaissances afin de soutenir une communication favorisant la prévention du suicide.

Pour citer

CRISE. (2019, 29 juillet). "Communiquer sur le suicide et sa prévention". Prévention du suicide: synthèses de connaissances. https://comprendrelesuicide.uqam.ca/fr/champ-dinteret/communiquer-suicide-prevention

Groupes

Groupes et enjeux associés

La prévention du suicide passe entre autres par des approches de prévention universelle menées auprès de toute la population. Les communications publiques sur le suicide cherchent à sensibiliser les gens et promouvoir la santé mentale et la résilience. 

Or, il est crucial de parler du suicide de manière sécuritaire. Cela implique d’adopter des pratiques de communication publique qui évitent de causer du tort et renforcent l’espoir, la résilience et le rétablissement. 

En communiquant sur le suicide de manière sécuritaire dans l’espace public, de telles initiatives peuvent contribuer à réduire les préjugés et encourager les gens à chercher de l’aide, à offrir ou recevoir du soutien. Ainsi, au final, les communications publiques sur le suicide peuvent contribuer à prévenir le suicide.